Film ETCHI - Revue d'une fan

Etchi affiche small

« Intriguant », « bluffant », « magnifique », « subtile », « captivant », « à mourir de rire », « émotif »,  « Waouah », « OMG »…. !!!

ETCHI nous a offert ce soir un mélange de réflexion et d’humour sur des sujets tabous, sacrés,  interdits comme l’évoque si bien son étymologie, et le tout porté par un casting brillant !

 C’est l’histoire de FOUMAN (Will AKA Medjo) et Léna (Farelle AKA Carine), un couple de jeune camerounais qui, après un retour sans succès au bercail, décide de revenir en France pour s’établir et fonder une famille… Mais rien ne se passera comme prévu.

ETCHI  nous fait penser à « Inception »,  « 6e sens »… Mais non, c’est bel et bien ETCHI, l’œuvre de Will Ebene, jeune réalisateur, acteur, et président de l’association Youtalk, qui a fait ses débuts avec  la série TKML « Tu Know Ma Life » et qui, pas à pas (doucement mais sûrement) fait son entrée dans la cour des grands par ce 1er long-métrage.

La 1ère scène torride (ouiii Youtalk nous a enfiiiin fait du torride !), nous donne la cadence du long-métrage : des scènes intenses et brèves mais qui nous plongent dans un recueil d’émotions et de pensées diverses et variées…

Tout le monde y trouve son compte, dans ce film 100% camerounais :

  • Les cinéphiles se sont régalés par le professionnalisme de l’équipe de tournage, caril faut le préciser, le cinéma n’est pas leur métier, mais un loisir qui prend de l’ampleur par le travail passionné et rigoureux effectué : scénarios, cadrage, décor, sons, mise en scène, effets spéciaux, jeu d’acteur… J’ai été ravie et je suis prête à postuler  pour un futur casting…
  • Les amoureux du Mboa ne sont pas restés en reste : les acteurs étaient habillés par de très belles tenues africaines, qui dessinaient souvent leur belle armature… J’ai été ravie d’ailleurs et je suis prête à commander le manequin les vêtements…
  • Lesphilosophes et psychologues ont pu déceler quelques cas sur lesquelles s’attarder, afin de mieux percer le mystère de l’être humain…J’ai d’ailleurs à ce propos reconnu quelques signes chez moi mon entourage qui méritent réflexion…
  • Les tuyauristes ont pu plonger dans l’atmosphère où « on zanga la petite »…
  • Les panafricanistes, les avocats défenseurs des femmes, etc…

Par ailleurs, hors mis l’engrenage parfait des histoires  autour de celle de Fouman et Léna, on a retenu quelques pépites :

  • Les meilleures répliques de nos acteurs :
    • « Le chaaaaat » de Fouman AKA Medjo (les fans de TKML comprendront !)
    • « On m’appelle Kunde-25 : si ce n’est pas le vin c’est les seins ! » de Kunde AKA Malep
  • Certaines scènes :
    • Les claques données par Mika à Fouman : 2 fois !
    • La bastonnade donnée par Ekwalla à sa femme
    • Les confidences de Mika à Fouman
    • Euh, la 1ère scène of course ! lol

Enfin, comme à son habitude, le réalisateur Will Ebene a signé son œuvre par ce verset biblique qui illustre parfaitement l’état d’esprit du long-métrage :

Ecclésiaste 10 : 3 « Quand l’insensé marche dans un chemin, le sens lui manque, et il dit de chacun : voilà un fou ! »… Assurément Will Ebene, AKA Medjo, n’est pas seul dans sa tête… et c’est ça qui fait le génie du personnage !

Esseuh je le recommande : of course !

Esseuh j’irai aux autres projections : of course ! Avec d’autres partenaires, car plus on est de fou (lol) plus on rit ! Vous savez ce qu’ils  vous restent à faire ======= >

 

ShineEtoile

#YouTalk #ETCHI #Cinéma #BestFans

4 votes. Moyenne 4.75 sur 5.

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau